Programmes de 2e et 3e cycles

Doctorat en relations industrielles
 
Description

Consulter la description officielle du programme

Avec des professeures et professeurs hautement qualifiés dans les principaux domaines des relations industrielles (les relations de travail, les politiques publiques, la gestion des ressources humaines et la santé et sécurité au travail) et ancrés au sein de diverses disciplines en sciences sociales et humaines (sociologie, économie, droit, psychologie, ergonomie, psychosociologie, sciences politiques, sciences de gestion, …), le département des relations industrielles est en mesure d’accueillir et d’assurer un encadrement soutenu aux étudiantes et étudiants au doctorat dans le cadre de recherche doctorale portant sur le travail et l’emploi.

Résolument multidisciplinaires, les activités de formation de 96 crédits comporte 20 crédits de cours se rattachant au programme, une épreuve d’examen rétrospectif, un examen prospectif de doctorat ainsi que 72 crédits attribués à la recherche et à la rédaction de la thèse de doctorat.

Le doctorat en relations industrielles est accessible à toute personne détentrice d’un diplôme universitaire de second cycle en sciences sociales ou jugé équivalent. Pour les étudiants ne provenant pas du champ des relations industrielles, une scolarité préparatoire est exigée. Cette dernière peut être réalisée en une session et vise à fournir aux étudiantes et étudiants les fondements théoriques et conceptuels nécessaires à la poursuite des études doctorales.

Consultez les conditions d'admission dans la description officielle du doctorat en relations industrielles

 
Encadrement administratif et pédagogique

La gestion du programme de doctorat en relations industrielles est assurée par le Comité de programme et la direction du programme. Le secrétariat du programme assiste les étudiantes et les étudiants dans leurs démarches administratives et la Faculté des études supérieures coordonne l'ensemble des programmes de doctorat à l'Université Laval. Enfin, la directrice ou le directeur de thèse soutient l'encadrement et l'avancement pédagogique de chaque étudiante ou étudiant.

Le Comité de programme

Ce comité est responsable du contenu et des cadres généraux du programme de troisième cycle en relations industrielles. Son rôle est de définir les objectifs du programme et de mettre en œuvre les moyens et les méthodes nécessaires à la poursuite des objectifs définis. Le Comité de programme approuve les activités d'enseignement et de recherche ainsi que le cadre dans lequel s'effectuent ces activités. Il est responsable de la qualité du programme; à cet égard, il détermine les modes d'évaluation auxquels sont soumis les étudiants. Le Comité de programme est composé d'un nombre égal de professeures ou professeurs et d'étudiantes ou d'étudiants. Il est investi d'un pouvoir décisionnel, sous réserve des pouvoirs attribués au Conseil de la Faculté des sciences sociales et de la Faculté des études supérieures. Toutefois, le Comité consulte l'Assemblée des professeures et professeurs du Département avant d'apporter des modifications substantielles au programme d'études.

La direction du programme

La direction de programme est assumée, par le professeur  :

Martine D'Amours
Martine.Damours@rlt.ulaval.ca 

La personne responsable de la direction du programme étudie les candidatures et décide de l'admission des étudiants au programme de doctorat. Le cas échéant, elle peut imposer des cours complémentaires ou un stage probatoire à un candidat dont la formation préalable en relations industrielles est jugée insuffisante. De plus, elle est responsable de la gestion des dossiers individuels des étudiantes et des étudiants au programme de doctorat. À ce titre, elle approuve la composition de la scolarité de l'étudiante ou de l'étudiant , désigne la directrice ou le directeur de recherche, forme le Comité de soutien, désigne les personnes qui s'acquitteront de la prélecture de la thèse de doctorat, détermine la composition du jury d'évaluation de la thèse, et recommande l'émission du diplôme de fin d'études.

La personne responsable de la direction du programme agit comme conseillère auprès des étudiantes et des étudiants dans leur choix de cours ainsi que dans d'autres aspects de leur cheminement académique, notamment leur choix de sujet de recherche et de direction de recherche.

De façon plus large, en travaillant avec le Comité de programme, la direction de programme assure que le programme de doctorat rencontre les besoins des étudiantes et étudiants.

Le Bureau de la gestion des études

Julie Rodrigue 
Conseillère à la gestion des  études et à la formation continue

Pavillon Charles-De-Koninck, bureau 3443
418 656-2131, poste 8435
Conseilleres-RLT@fss.ulaval.ca

Marie Blais
Agente de gestion des études des 2e et 3e cycles, formation pratique et DESS en ergonomie
Pavillon J.-A. DeSève - Local DES-3116
Tél. (418) 656-2131, poste 6826
Courriel : programmes2e3ecycles@rlt.ulaval.ca

Le Bureau de la gestion des études est pour le doctorant ou la doctorante l'endroit où obtenir des renseignements sur les horaires de cours et les questions administratives. On peut y obtenir les formulaires administratifs (inscription de changement de statut, avis de départ, etc.), des conseils quant aux démarches officielles dont l'étudiante ou l'étudiant est responsable (équivalence de cours, modification à son choix de cours, etc.), de l'aide pour la vérification de son dossier et bien plus encore. 

La Faculté des études supérieures (FÉSP)

De façon générale, la Faculté des études supérieures et postdoctorales est responsable, de la coordination des programmes de doctorat à l'Université. Pour l'étudiante ou l’étudiant, la Faculté joue un rôle particulièrement important au moment du dépôt et de l'évaluation de la thèse de doctorat.

Directrice ou un directeur de thèse

Le rôle de la directrice ou du directeur de thèse est clairement stipulé dans le Règlement des études.

 
Inscription

L'inscription se fait à l'endroit désigné et aux dates et heures auxquelles sont convoqués les étudiantes et les étudiants. L'inscription par procuration est autorisée. L'étudiante ou l'étudiant doit cependant s'assurer du paiement de ses frais de scolarité.

Le choix de cours fait au moment de l'inscription doit respecter la scolarité approuvée par le Comité d'admission et de supervision. L'étudiante ou l'étudiant est invité à consulter la direction du programme ou sa directrice ou son directeur de thèse à ce sujet.

Le choix initial de cours peut être modifié pendant la période prévue à cet effet, normalement, la première semaine des cours, sous réserve du paragraphe précédent, et de la réglementation pertinente de l'Université.

L'obligation de s'inscrire peut être suspendue pendant au plus trois sessions, après quoi le dossier est fermé. L'étudiante ou l'étudiant qui omet de s'inscrire sans autorisation écrite est susceptible de se voir exclure du programme.

 
Durée des études

La durée normale des études de doctorat en relations industrielles est de huit sessions consécutives sans compter les sessions d'été, c'est-à-dire approximativement quatre années. La durée maximale de ces études est fixée à sept années, soit quatorze sessions sans compter les trimestres d'été, ou l'atteinte de 120 crédits. La politique du Département consiste à appliquer cette règle avec rigueur, particulièrement en ce qui a trait à la durée maximale des études. Ainsi, une étudiante ou un étudiant n'ayant pas terminé son programme d'études au terme de sept années ou de l'atteinte des 120 crédits, se verra refuser l'inscription, sauf dans le cas où elle ou il aurait obtenu préalablement une prolongation.

 
Rédaction de la thèse de doctorat

Le mode de présentation des résultats du projet de recherche doctoral est la thèse. Celle-ci est évaluée selon les modalités prévues au Règlement des études de l'Université, lesquelles sont bien explicitées sur le site de la FÉSP.

Il est fortement recommandé à l'étudiante ou à l'étudiant ainsi qu'à sa directrice ou son directeur de lire de façon attentive ce document. Notamment, il importe que les procédures de prélecture et de dépôt de la thèse en vue de l'évaluation terminale soient respectées. Ces procédures peuvent être engagées en utilisant les formulaires prévus à cette fin par la Faculté des études supérieures et disponibles au secrétariat ou sur le site de la FÉSP à l'adresse suivante https://www.fesp.ulaval.ca/cms/site/fesp/accueil/memoire-et-these/formulaires-et-autres-documents .

 
Examen de doctorat

Le programme de doctorat en relations industrielles comprend un examen de doctorat composé de deux volets, l'un rétrospectif « examen synthèse », l'autre prospectif « projet de thèse », qui sont de deux crédits chacun.

L'examen rétrospectif (« examen synthèse »)
La préparation de l'examen synthèse comprend, outre les cours du programme, des listes de lecture en théorie des relations industrielles, en méthodologie ainsi que des lectures pour chacun des champs d'études. À partir de la liste globale de lectures suggérées (disponible au secrétariat du 3e cycle), le Comité de soutien détermine une liste spécifique. En règle générale, la liste de lecture du champ majeur comprend environ quinze titres, tandis que celles du champ mineur et du domaine de la théorie des relations industrielles comprennent environ dix titres. Enfin, les listes de lecture en méthodologie de recherche et en méthodes d'analyse comprennent, en règle générale, cinq titres chacune. Après avoir obtenu l'autorisation écrite de sa directrice ou de son directeur de recherche, l'étudiante ou l'étudiant demande à la direction du programme de déterminer la date de son examen synthèse.

L'examen prospectif (« projet de thèse »)
Après y avoir été autorisé par son Comité de soutien et après avoir réussi son examen synthèse, l'étudiante ou l'étudiant demande à la direction du programme de déterminer une date pour l'approbation de son projet de thèse. À partir d'un document soumis au préalable à l'attention de son Comité de soutien, l'étudiante ou l'étudiant a alors la possibilité de soumettre son projet à la discussion au cours d'une réunion semi-publique du Comité de soutien, ouverte aux professeures et professeurs, de même qu'aux étudiantes et étudiants diplômés en relations industrielles. Cette réunion doit être tenue au plus tard 30 mois après la première inscription. Au terme de cette réunion, le Comité de soutien approuve la poursuite du projet ou ajourne la réunion afin de permettre à l'étudiant d'apporter les modifications requises à son projet. Le Comité de soutien peut aussi recommander, à la direction de programme. l'exclusion de l'étudiante ou de l'étudiant, si ses membres sont unanimement d'avis qu'elle ou qu'il n'est pas apte à mener à terme un projet de thèse de doctorat. L'avis à cet effet du Comité de soutien doit être circonstanciel et motivé; une copie de cet avis est remise à l'étudiante ou à l'étudiant par la direction de programme. Avant de décider de l'exclusion pour ce motif, la direction de programme doit entendre l'étudiante ou l'étudiant.

 
Diplôme

L'Université Laval confère les diplômes de troisième cycle à la fin de chaque mois. Les diplômes sont expédiés par la poste. Quel que soit le moment de leur diplomation, tous sont invités à la collation des grades au mois de juin. En attendant de recevoir son diplôme, le nouveau docteur peut obtenir du Doyen de la Faculté des études supérieures une attestation officielle. Après la remise du diplôme, l'étudiant diplômé doit s'adresser au Bureau du secrétaire générale pour tout relevé de notes ou autres attestations officielles.