Stages

Expérience supervisée en milieu de travail (1er cycle)
 
Description

D’une durée de 200 heures, l’Expérience supervisée en milieu de travail (RLT-3500 – Stage à 3 crédits), ci-après l’ESMT, permet d’acquérir une meilleure connaissance d’un ou de plusieurs domaines des relations industrielles, tels la gestion des ressources humaines, les relations du travail, la santé et sécurité au travail, les politiques publiques en matière de travail, etc.

L’Expérience supervisée en milieu de travail s’adresse aux étudiants :

  • dûment inscrits au Baccalauréat en relations industrielles;
  • ayant acquis 45 crédits (avant le début du stage);
  • n’ayant pas complété la totalité des crédits à option prévus à leur cheminement OU n’étant pas dans une situation où les crédits de stage pourraient ne pas s’avérer essentiels à l’obtention du diplôme;
  • ayant complété un ou des cours dans le domaine d’exercice du stage.

Conditions complètes d’admissibilité

Note : Aucune ESMT n’est affichée sur le site du Département. La seule façon pour les étudiants d’obtenir une ESMT est de se trouver un milieu de stage et un projet admissible par le biais de démarches personnelles.
Pour tout projet d’ESMT, l’étudiant doit aviser l’employeur de cliquer sur le lien ci-après (formulaire en ligne) qui est exclusivement réservé au cours RLT-3500 intitulé Expérience supervisée en milieu de travail.

Exemples de sujets de mandat

Exemple concret d’un projet en ligne

Accès au formulaire en ligne

 
Milieux d’accueil

Les organisations susceptibles d’accueillir un stagiaire ne se limitent pas aux seuls secteurs privé et public. Il peut aussi s’agir d’organismes du secteur parapublic, de regroupements régionaux ou sectoriels d’entreprises, d’instances syndicales ou d’organismes de représentation professionnelle. Il peut même s’agir d’organisations situées à l’extérieur du Québec. Dans tous les cas cependant, l’organisation doit accepter d’assigner une personne d’expérience pour voir à l’encadrement du stagiaire.

 
Objectifs

L’Expérience supervisée en milieu de travail (ESMT) vise un double objectif qui permet à l’étudiant :

  • d’acquérir une expérience professionnelle pratique en lien avec le domaine des relations industrielles, et;
  • d’établir des liens entre les connaissances théoriques acquises à l’Université et l’expérience professionnelle vécue.
 
Nature des mandats

De nature opérationnelle, le mandat confié doit s’inscrire dans le domaine de la pratique ou de la recherche en relations industrielles et permettre au stagiaire de mettre à contribution ses connaissances universitaires. En raison de la durée limitée du stage (200 heures) et question de permettre à l’étudiant de bien approfondir un sujet, il est recommandé que le mandat confié ne porte que sur un seul aspect du domaine des relations industrielles (relations du travail, GRH, formation, SSST, etc.).

Il ne doit pas s’agir d’un mandat de soutien administratif ou de nature cléricale.

Exemples de sujets de mandat

Exemple concret d’un projet en ligne

 
Conditions de réalisation

Eu égard aux objectifs du programme de baccalauréat, le Département des relations industrielles demande aux organisations d’accueil de s’assurer de la présence des éléments suivants :

  • Le projet doit être utile à l’organisation et permettre à l’étudiant de contribuer au fonctionnement de cette dernière.
  • Pour l’encadrement du stagiaire, l’organisation doit assigner une personne qualifiée ayant une expertise reconnue dans le champ d’expertise lié au stage et comptant au moins trois années d’expérience dans un poste de professionnel ou de cadre.
  • L’organisation doit fournir au stagiaire les outils nécessaires (bureau, téléphone, etc.) à la réalisation des objectifs du stage et lui rembourser les dépenses qu’il aura encourues au titre de l’exécution des tâches prévues dans le cadre du stage.
 
Caractéristiques

Nombre de crédits – L’Expérience supervisée en milieu de travail (ESMT) équivaut à 3 crédits (ou à 1 cours à option) dans le programme de Baccalauréat en relations industrielles.

Durée du stage – La durée du stage est de 200 heures réparties à l’intérieur d’une seule et même session. L’étudiant et l’organisation d’accueil conviennent entre eux de la répartition des heures de travail à l’intérieur de la session visée.

Sessions visées – Le stage peut se dérouler à l’une ou l’autre des sessions d’automne, d’hiver ou d’été.

Rémunération Les organisations demeurent libres de rémunérer ou non les stagiaires. Chacune d’entre elles peut, à sa discrétion, offrir une rémunération selon les formes et les modalités qui lui sont propres.

  • Session d’été - Toutefois, pour la session d’été, nous encourageons fortement les organisations à rémunérer les stagiaires, car l’été demeure le moment privilégié de l’année où les étudiants peuvent travailler et gagner de l’argent afin de subvenir à leurs dépenses au cours de l’année académique.
  • Crédit d’impôt - Par ailleurs, les organisations qui désirent rémunérer les stagiaires peuvent bénéficier de la mesure fiscale du crédit d’impôt pour stage en milieu de travail. Pour de plus amples renseignements, consultez le site suivant : http://www.inforoutefpt.org/creditimpot/. À ce propos, pour que l’organisation d’accueil puisse bénéficier du crédit d’impôt, il appartient à l’étudiant de s’assurer que son statut correspond à celui d’un étudiant à temps plein, c’est-à-dire demeurer inscrit, pour toute la durée de la session de stage, au cours RLT-3500 et à un minimum de 6 autres crédits.

Couverture d’assurance – La couverture d’assurance est directement liée au volet rémunération (voir article 10 de la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles).

  • Le stagiaire non rémunéré est couvert par les assurances de l’Université Laval.
  • Le stagiaire rémunéré est couvert par les assurances de l’organisation d’accueil.
 
Étudiants

Critères d’admissibilité

L’Expérience supervisée en milieu de travail s’adresse aux étudiants:

  • dûment inscrits au Baccalauréat en relations industrielles;
  • ayant acquis 45 crédits (avant le début du stage);
  • n’ayant pas complété la totalité des crédits à option prévus à leur cheminement OU n’étant pas dans une situation où les crédits de stage pourraient ne pas s’avérer essentiels à l’obtention du diplôme;
  • ayant complété un ou des cours dans le domaine d’exercice du stage.

Séminaires de formation obligatoires

Le stagiaire est tenu d’assister à quatre séminaires de formation obligatoires. Ces séminaires ont lieu dans le mois qui précède le début de la session de stage et dans le mois suivant le début de ladite session. Il incombe aux stagiaires de s’informer des dates retenues pour ces séances de formation.

Modalités d’évaluation

L’évaluation du stagiaire comporte deux volets :

  • un rapport final de 20 pages (70 %);
  • une évaluation par le responsable en milieu de travail (30 %).

L’évaluation du rapport écrit relève exclusivement du coordonnateur des stages.

Contenu du rapport

Le rapport de stage doit faire la preuve :

  • d’un point de vue général, de la capacité de l’étudiant à présenter un document professionnel tant du point de vue de la forme que du point de vue du fond;
  • d’un point de vue théorique, de la capacité de l’étudiant à intégrer les notions théoriques à la pratique en développant un cadre d’analyse reposant sur une documentation (plusieurs auteurs) pertinente et à jour;
  • d’un point de vue pratique, de la capacité de l’étudiant à bien décrire les étapes de réalisation des mandats tout en sachant séparer l’essentiel de l’accessoire;
  • d’un point de vue critique, de la capacité de l’étudiant à développer une argumentation articulée reposant sur des bases théoriques solides.

Nombre maximum de crédits de stage

Un seul cours menant à l’obtention de crédits de stage est autorisé dans le cadre des études au Baccalauréat spécialisé en relations industrielles. L’étudiant qui effectue un stage à 3 crédits (RLT-3500) se voit donc interdire l’accès aux cours suivants :

  • RLT-3510 – Stage en relations industrielles (Stage à 9 crédits);
  • GPL-3612 – Stage dans la fonction publique québécoise (Stage à 3 crédits).

Crédits par équivalence ou par substitution

En aucun cas, le Département des relations industrielles n’accordera des crédits de stage par équivalence ou par substitution.

Conflit d’intérêts

D’un point de vue éthique, le Département des relations industrielles ne saurait cautionner tout projet de stage pouvant ouvrir la voie à un éventuel conflit d’intérêts ou laisser croire à l’apparence d’un tel conflit.

Il est du devoir de l’étudiant de déclarer, avant même le début du stage, toute situation dans laquelle le jugement professionnel concernant une valeur essentielle (intégrité du travail accompli) est susceptible d’être influencé de manière excessive par un intérêt secondaire comme, par exemple, et de façon non exhaustive :

  • la présence d’un parent ou d’un proche affecté à l’encadrement ou à l’évaluation du stagiaire;
  • le fait de faire un stage dans un environnement connu (notamment son milieu de travail immédiat).

Comment trouver un stage ?

Pour l’étudiant, il existe une seule façon de trouver une ESMT (stage à 3 crédits) :

    • soit par le biais de démarches personnelles.


Marche à suivre ─ Démarches personnelles

Comment déposer un projet ?

Responsabilité de l’organisation d’accueil

C’est à l’organisation d’accueil ciblée qu’il incombe de présenter le projet d’expérience supervisée. Pour ce faire, le responsable en milieu de travail doit suivre les étapes que voici :

    • déterminer, de concert avec le stagiaire, le mandat à accomplir en prenant soin
        • de donner trois à quatre exemples de tâches pour le mandat visé;

      Exemple concret d’un projet en ligne
    • remplir le formulaire d’offre de stage en ligne en cliquant sur le lien ci-dessous OU en cliquant sur l’icône « Stages en RI » sur la page d’accueil du site du Département (www.rlt.ulaval.ca), puis sur le lien « Ajouter une offre de stage »;


Accès au formulaire en ligne

    • faire parvenir le projet d’offre de stage IDÉALEMENT dans les 6 à 8 semaines précédant le début de la session visée ou AU PLUS TARD dans les deux semaines précédant le début de ladite session visée.


Marche à suivre ─ Démarches personnelles

Comment déposer un dossier de candidature ?

L’étudiant est tenu de déposer un dossier de candidature qui contient les pièces suivantes. Ces pièces doivent être acheminées sans délai à l’agente de formation pratique (stages@rlt.ulaval.ca) :

Suivi au dossier

Une fois toutes les pièces (projet + dossier de candidature) dûment versées au dossier, le coordonnateur des stages analyse le dossier et fait part de sa décision à l’étudiant dans les meilleurs délais.

Guide du stagiaire

Pour des renseignements plus complets concernant toutes les modalités du stage, l’étudiant est prié de se référer au Guide du stagiaire.

Guide du responsable en milieu de travail

Pour des renseignements plus complets concernant les rôles et responsabilités de l’organisation d’accueil, le responsable est prié de se référer au Guide du responsable en milieu de travail.

 
Nous joindre

Pour plus de détails sur les conditions de réalisation, les modalités d’évaluation du stage ainsi que sur les responsabilités des principaux intervenants, vous pouvez consulter le Guide du stagiaire ou le Guide du responsable en milieu de travail. Les deux guides sont disponibles :

Pour de plus amples renseignements n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Département des relations industrielles
1025, av. des Sciences-Humaines
Pavillon J.-A.-DeSève, 3e étage
Université Laval
Québec (Québec)   G1V 0A6

Jean-Noël Grenier
Directeur de la formation pratique
174Pavillon J.-A.-DeSève, bureau 3170
418 656-2131, poste 4481
jean-noel.grenier@rlt.ulaval.ca

René Lessard
Coordonnateur des stages
Pavillon J.-A.-DeSève, bureau 3180
418 656-2131 poste 4648
Rene.Lessard@rlt.ulaval.ca

Vicky Donnelly-Bourget (en remplacement de Sara-Julie Harvey)
Secrétaire de gestion des études et de formation pratique
Pavillon J.-A. DeSève - Local DES-3115
Tél. (418) 656-2131, poste 4626
stages@rlt.ulaval.ca