Nouvelles

Conférence de la professeure Catherine Glée-Vermande

11 décembre 2017

Chères collègues, chers collègues,

Le mercredi 13 décembre 2017, de 12 h 00 à 14 h 00, à la Salle Rodrigue-Blouin (3241, Pavillon J.-A.-DeSève) aura lieu une conférence de la Professeure Catherine Glée-Vermande intitulée « Innovation sociale et vulnérabilité : quels chemins de fécondité ? Le cas d’une structure associative de formation devenue mouvement international ».

Ce Séminaire de recherche du Département des relations industrielles est ouvert à toutes les personnes intéressées.

Résumé :

Je présente ici les résultats d’une recherche réalisée au sein d’une association familiale de loi 1901 dont l’objectif est la formation par alternance des jeunes et des adultes. Inscrite dans le paradigme compréhensif et interprétatif, ma démarche est de type ethnographique. La principale source de recueil des données est l’entretien semi-directif de type compréhensif. Au total, 55 entretiens ont été réalisés, complétés par l’observation directe et l’étude documentaire. L’analyse de contenu a constitué l’essentiel du travail de traitement via une analyse thématique. En mobilisant les concepts d’organisation hybride et de gouvernance associative ainsi que le modèle des économies de la grandeur (au sein de la théorie de la justification), je mets en évidence un certain nombre de paradoxes qui expriment une « vulnérabilité » mais qui enferment également des potentialités réelles. Les premiers résultats permettent de comprendre le mode de fonctionnement de cette association en éclairant en particulier le mode de gouvernance et la forme de la cohésion sociale qui en résultent. Ils illustrent ce que j’ai appelé la « force des faibles » et montrent comment le « vulnérable » peut avoir une réelle puissance dès lors qu’un projet visionnaire porté par des valeurs humanistes fortes, est ce qui fonde l’action.

Notice biographique :

Catherine Glée-Vermande estMaître de conférences, iaelyonSchool of Management, Université Jean Moulin. Ses activités de recherche portent sur les formes alternatives de management, le développement des RH. Elles se déclinent également en Recherche-Action menée auprès d’organisations variées (association familiale, filiale d’un groupe japonais, PME internationale). Ses centres d’intérêts actuels se déclinent principalement autour des deux axes suivants :

  1. GRH territoriale : Transitions et Ruptures professionnelles, Projet Professionnel et Orientation ; 

  2. Vulnérabilité et Performance organisationnelle : Modes de management alternatifs

Au sein de l’iaelyon, elle dirige le MasterManagement des Ressources Humaines et Organisation (RHO), ainsi que le Master Management Franco-Polonais délocalisé à Lodz.

Ses domaines d’enseignements sont : GRH ; GRH internationale ; Comportements organisationnels ; Compétences managériales et leadership auprès de publics à la fois en formation initiale et en formation continue.